Le projet Voir & Transmettre à Cracovie
L’idée originelle est de travailler sur le devoir de mémoire et d’amener les élèves à se positionner en vecteur dans le devoir de mémoire en s’appropriant les acteurs et les lieux de la shoah.
Nous avons choisi d’opter pour un traitement par l’image pour répondre à deux objectifs : utiliser un support familier (l’image) tout en amenant l’élève à se questionner sur l’impact du point de vue, de la subjectivité.
L’œil s’exerce et se travaille, le talent peut s’exprimer, l’appareil photo peut aussi être une protection, un intermédiaire entre les faits et sa propre sensibilité.

Notre projet a débuté l’an dernier, sur la trace des enfants d’Izieu, à la rencontre des individus, de leur destin.
Loin des chiffres, des bilans et de la dimension incroyable de la Shoah, nous avons choisi une approche par le quotidien, la vie, l’enfance ...
Des destins, des histoires, des fuites, mais aussi des jeux, des rires et du temps qui passe. Nous avons touché du doigt l’inexplicable, l’acharnement, l’impossible issue.
Nous avons rencontré des héros ordinaires, ceux qui ont refusé d’obéir ou qui ont mis leurs compétences au service des autres, leur apportant ainsi secours, soulagement, humanité.

Nous partons pour la Pologne.
Là-bas, la ville de Cracovie, anciennement peuplée en majorité de juifs, abrite aujourd’hui une soixantaine de famille. Elle témoigne des particularités de cette communauté peu à peu dénoncée, exclue puis pourchassée en Europe.
Elle raconte l’histoire tragique de ceux qui sont nés ainsi.

Nous irons cette année jusqu’à Auschwitz. Pour voir, et transmettre.

Nous nous placerons comme spectateur mais également comme acteur de cette mémoire.

Un travail sur l’image, la mise en perspective entre le présent et le passé sera proposé aux élèves par groupe. Ils devront se positionner en tant que vecteur du témoignage, par la vue (ou la prise de vue) mais aussi par l’image. Des enregistrements seront réalisés par groupe en fonction de ce dont ils auront envie de témoigner. Parfois commentaire, parfois lecture de texte, cela peut aussi prendre la forme du silence ...
 
En amont du voyage :
Contexte historique ; travail sur l’image du juif avant la seconde guerre mondiale, en particulier en Pologne. Qui sont ils, comment les montre-t-on ? Quel décalage par rapport à la réalité ?
Réflexion sur le devoir de mémoire (cours histoire + philo).
Rencontre des témoins : Izieu visite + atelier autour de la filmographie de la seconde guerre mondiale + rencontres rélisées sur le voyage précédent.
Témoignage de déporté au lycée (Témoin du camp de Rivesaltes).
Mise en place d’un site web « Voir et transmettre », lieu d’information et d’échange avant, pendant et après le voyage.
Préparation concrète du voyage : matériel, objectifs définis par les élèves; recherche des plans de ville. Réalisation d’un dossier de travail.
Sur Place :
2 jours à Cracovie à la recherche du passage et de la mémoire de la communauté juive depuis le Moyen Âge ; 2 jours à Auschwitz avec guide et intervenant ; 1 jour sur Cracovie pour réaliser le portrait d’un quartier.
Prises de vue ; sélection des images ; travail de rédaction sur les impressions à chaud.
Au retour :
Réalisation d’un livret DVD : sélection des photos, témoignages et prises de son réalisés par les élèves.
Les élèves auraient un exemplaire de leur travail.
Le travail se fait par groupes d’affinités, mixte et se réalise sur des documents écrits et visuels (films).
 
Les différentes étapes sont relayées par le site www.voir-et-transmettre.fr
Espace Membre
Login
Password
 
Mardi 26 septembre 2017
Pression

millibars

Humidité

%

Vent

, m/s



Agenda
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
 


Mar 26 Septembre 2017
Aucun événement particulier...

Visitez le Site du F.S.E
Développé sur MacBook Pro par Manu Jung Créations
Site optimisé pour Firefox