Édito 2011-2012
Nous avons laissé nos valises à Drancy en mars, après avoir étudié, rencontré et vécu dans les pas des enfants d’Izieu.
Ce nouveau projet nous emporte hors de France, à suivre le trajet des trains, ceux qui ont emporté des milliers d’innocents vers leur destin tragique.
Des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants, des héros, des crapules, des intellectuels, des plombiers, tous identiques face à leurs bourreaux.
Travailler sur la Pologne n’est pas une évidence.
Nous poursuivons notre route pour mesurer la folie du projet nazi et comprendre son objectif.
Nous accompagnons la mémoire de ceux qui y ont péri. Que notre démarche la réveille ...

B. Vadon-Goblet



Cette année encore, nous avons le soutien de la Fédération des Œuvres Laïques de la Haute-Savoie et du Comité Charles Grangeat .

Billets
B à Berlin, suite
 

la maison de la conférence de Wannsee



Leni Riefenstahl, cinéaste d’Hitler
par Bénédicte VADON-GOBLET
0 commentaire
 
24
janvier
2012
B à Berlin, jour 1
 
Aujourdhui, nous partons pour la banlieue de Berlin, à Potsdam. Nous avons rendez vous dans la villa qui servit de cadre à la conférence de Wannsee. Cette villa bourgeoise se situe au bord dun lac, magnifique, dans un quartier résidentiel très calme. Dans cette villa, le 20 janvier 1942, en lespace dune heure trente de réunion brunch ultra secret, 15 hommes clés de la pyramide nazie ont décidé du sort de millions de personnes. 15 hommes de pouvoir prévoyant lélimination de 11 millions dâmes Loin de juger, nous essayons de comprendre La journée se poursuit en atelier au tour de la propagande. Je choisi de travailler sur Leni Riefenstahl, cinéaste officielle du Reich, ave cette terrible question : où est la limite. Jusquoù lart peut il aller. Le personnage est ambigu. Nous ne sommes pas tous daccord.. La question reste en suspend, sur une femme jeune et belle, en avance sur son temps ? Nous montrerons des extraits aux élèves
par Bénédicte VADON-GOBLET
1 commentaire  lire
 
24
janvier
2012
B à Berlin Voyage
 
Contrairement aux voyages scolaires de groupe, les séminaires peuvent s’envisager en solo et par avion...
Le principe est simple... chacun se débrouille pour arriver à destination, à l’heure, par ses propres moyens...
Premier miracle: pas de retard à Genève. L’avion est prêt, décolle et atterri à l’heure...

La proximité du sol permet de contempler la ville, sa géométrie, ses extensions...

En 1h30, le tour est joué, me voici à Berlin...
Je plonge dans le métro, énorme dédale de lignes qui se croisent pour aller presque toutes dans la même direction...
Une ambiance..

Demain nous nous rendons à Postdam, dans la banlieue de Berlin..
Au diner, quelques pommes terre, du choux, la Pologne n’est pas loin...
par Bénédicte VADON-GOBLET
1 commentaire  lire
 
22
janvier
2012
l’ange gardien
 

Un héritage de l’est...
En ex-Allemagne de lEst, les Ampelmännchen, les bonshommes vert et rouge autorisant ou pas la traversée aux piétons, sont dans de nombreux endroits encore ceux de la période de la République Démocratique dAllemagne (RDA), alors régime communiste. Leur particularité est de figurer un bonhomme portant un chapeau sur la tête, représenté clairement en train de marcher (vert) ou en train de tendre les bras sur les côtés comme pour barrer le passage (rouge) : En allemand, Ampelmännchen signifie littéralement petits bonshommes du feu (de signalisation) : il sagit dun terme générique qui ne fait pas spécifiquement référence à ceux dex-Allemagne de lEst. Ceux-ci furent imaginés en 1961 par le psychologue Karl Peglau qui souhaitait quils soient encore plus visibles et compréhensibles par lensemble de la population, y compris les enfants, les personnes âgées ou les personnes atteintes de handicaps mentaux. Lors de la réunification des deux Allemagnes (RFA et RDA) en 1990, une harmonisation des signaux routiers et des feux de signalisation a eu lieu à travers le pays, au profit de ceux dAllemagne de lOuest. De nombreux Allemands de lEst appelèrent à sauver les Ampelmännchen pour préserver cet héritage culturel et symbolique est-allemand. On peut ainsi encore largement croiser ce bonhomme à chapeau aux passages piétons dex-Allemagne de lEst. Certains Ampelmännchen de lest sont même passés à louest : si la démarcation ouest/est à Berlin tient encore à la distinction entre les bonshommes traditionnels et les Ampelmännchen de lest, de nombreux Ampelmännchen ornent de façon tout à fait officielle les feux dans plusieurs rues de Berlin Ouest.
par Bénédicte VADON-GOBLET
0 commentaire
 
22
janvier
2012
B à BERLIN, le concept
 
Cette semaine, je vous propose de m’accompagner pour un séminaire d’étude à BERLIN.
Le thème de ce séminaire est "histoire, mémoire et transmission", en rapport avec l’étude déjà pratiquée en Pologne et en République Tchèque.
N’ayant pas vraiment pratiqué l’allemand depuis le bac, le challenge est grand!
Je vous invite malgré tout à suivre mes aventures, comme un prolongement de ce que vous avez étudié, croisé, questionné...
Pour l’heure, la nuit tombe sur Berlin, il est 16h29 et il bruine...
par Bénédicte VADON-GOBLET
0 commentaire
 
22
janvier
2012
Clara déménage...
 

Petit clin doeil pour Clara qui a partagé notre aventure polonaise...
Le verbe haut, le caractère bien trempé, Clara a animé plusieurs épisodes de notre vie lycéenne...

Un peu boudeuse, souvent râleuse mais motivée, elle a su, au fil de ces deux ans de projet, arrondir les angles, trouver sa place.

Nous lui souhaitons plein de courage et de réussite pour sa nouvelle vie parisienne! En espérant quelle pourra partager son expérience...



A très bientôt Clara!
par Bénédicte VADON-GOBLET
2 commentaires  lire
 
30
novembre
2011
carnets de bord
 
Cela fait maintenant une semaine que nous sommes rentrés...
Vous avez retrouvé votre quotidien, vos familles, vos amis...
Vous êtes revenus au lycée, avez repris votre peau d’élève...
avec plus ou moins de facilité...

Peut-être vous êtes-vous sentis en décalage, peut-être avez vous mis de côté la Pologne pour y repenser plus tard... Cela appartient à chacun d’entre vous à présent.

En ce qui concerne la suite de notre aventure, nous avons besoin de vous...
Il nous faudrait dans un premier temps récupérer vos carnets de bord.
Délai maxi pour nous les rendre fixé au lundi 12 décembre 2011.
Ces carnets seront composés de votre récit de voyage, vos impressions et ressentis mais également de votre travail photographique: vous, sur les lieux de mémoire, au jour le jour...
Format, contenant et contenu à votre guise...

Ensuite, nous ferons appel à vore talent et votre disponibilité pour organiser expo, dvd...
si vous avez des idées, manifestez vous!

Nous vous souhaitons d’être inspirés...
par Bénédicte VADON-GOBLET
0 commentaire
 
21
novembre
2011
Pologne...Allemagne...Suisse...France...
 
12 novembre.
Minuit... Déjà 4h30 de bus...
Tout le monde essaye de dormir entre les arrêts.
Notre chauffeur s'arrête à toutes les stations services polonaises avant d'en trouver une capable d'accueillir 60 silhouettes hébétées qui fouillent leurs poches frénétiquement à la recherche du zloti qui leur donnera l'accès au toilettes !!!

Les visage sont tirés, les jambes lourdes, les dos douloureux.
Ce voyage se termine... Les individus sont arrivés avec leur vies, leurs histoires et l'espace d'une semaine, ils ont formé un groupe...
Un groupe à la recherche de la compréhension de l'histoire...

Il sera difficile de se quitter au terme du voyage.
Il sera difficile de réintégrer son quotidien, de revenir au lycée lundi, de répondre aux questions de ceux qui ne sont pas partis...
Et puis le temps passera, cette expérience en enrichira certains plus que d'autres, mais personne n'oubliera. Nous sommes allés en Pologne, et nous en sommes revenus...


15h20 : plus que 2h de bus.. Nous tuons le temps en regardant des vidéos... Les photos circulent vers les ordinateurs... Le calme règne.. Chacun se prépare à se dire au revoir. Nous vous rendons à vos familles.

Au nom de tous, accompagnateurs, intervenants, guides, chauffeurs, merci d'avoir respecté les gens et les lieux, de vous être investis dans ce projet, d'avoir fourni un travail de qualité, d'avoir été concentrés, ponctuels, attentifs et réactifs.

Merci à mes collègues d'avoir participé à ce voyage, d'avoir partagé ces moments intenses, d'avoir apporté leur bonne humeur, leur compétence et leur personnalité .

Je vous remercie vraiment TOUS,
la qualité de votre travail est ma récompense...

par Bénédicte VADON-GOBLET
3 commentaires  lire
 
12
novembre
2011
Seuls dans Birkenau
 

11 novembre ...
Ce matin, nous sommes seuls sur le camp de Birkenau ...
Plus de guide, plus d’autres groupes, plus de défilé rapide devant les pièces de musée ...
Nous sommes seuls sur les vestiges des crématoires, face aux ruines des baraques, perdus dans la forêt de cheminées en brique ...


Le vent fouette les visages, le soleil tente malgré tout de s’imposer ... la lumière est orange ... Nous sommes seuls et solitaires face à l’immensité.
Chacun tente de contenir son émotion sur ce lieu si particulier, dernière destination des enfants d’Izieu ... Nous marchons silencieusement ... Chaque étape apporte son lot de connaissances, sa charge d’émotion.
C’est le lieu. C’est ici.

La matinée est longue dans le froid, mais personne n’a envie de se plaindre. Nous sommes seuls et solitaires dans nos tàtes, face à notre questionnement. Chacun vit son expérience, celle qui transforme ... personne n’est indemne.

La lumière baisse déjà lorsque nous ressortons du restaurant. Evènement du jour : les pommes de terre ont été remplacées par des pâtes !!! Un grand succès dans les assiettes !
Nous repartons vers le musée d’Auschwitz I où chacun peut appréhender la visite des pavillons en autonomie, revoir des espaces déjà visités... les petits groupes circulent, se croisent, échangent ... Il fait nuit lorsque nous décidons de faire la photo de groupe. Le musée a fermé ses portes, il est 16h30. Nous partons en direction de la galerie commerçante qui nous accueille au chaud jusqu’à l’heure du départ.


C’est la fin de notre périple polonais ... et le début du retour. Un retour long, périlleux, inconfortable mais nécessaire pour faire la transition entre ici et chez nous, entre le passé et notre présent, entre l’horreur absolue et nos vies à nous ... Les 24h de bus s’annoncent comme un passage ...
par Bénédicte VADON-GOBLET
3 commentaires  lire
 
11
novembre
2011
Premier froid...
 


La journée fut plus difficile aujourd’hui ... Levés très tôt pour prendre le petit-déjeuner à 7h, nous avons trouvé un ciel gris, et les premiers froid de l’automne polonais ... Le car nous a emmenés sur les camps d’Auschwitz et Birkenau : le musée d’état , le guide, la foule qui s’y presse, le choc... Chacun encaisse à sa façon.
Nous y sommes, c’est ici.



Le projet est si bien pensé, organisé, les chiffres se bousculent... C’est la démesure qui donne le vertige... Les visages sont sévères, chacun s’isole dans son casque pendant les 4h de visite...

Le repas de midi fut une respiration, partageant la salle de restaurant avec un groupe de japonais, nous avons réalisé qu’avec de la pomme de terre pouvaient se fabriquer aussi des...frites ! La chaleur retrouvée, nous sommes repartis à l’aventure, avant la tombée de la nuit, sur l’étendue vaste de Birkenau.

Entre barbelés, chemin de ronde, clairières et champs, nous partons à la découverte d’une autre dimension, celle de la mise à mort organisée. Le groupe réagit, cherche à savoir et à comprendre, pose questions, s’insurge, donne son point de vue ...
La nuit nous enveloppe à nouveau, nous poursuivrons demain...

Il nous faut rentrer à Cracovie où choux et pomme de terre nous attendent pour le dner... C’est notre dernière nuit, les troupes sont épuisées... mais contentes de partager cette expérience, d’échanger, de vivre ensemble...
par Bénédicte VADON-GOBLET
3 commentaires  lire
 
10
novembre
2011
 
 
Articles plus anciens
Espace Membre
Login
Password
 
Dimanche 20 août 2017
Météo Cracovie
°C
Pression

millibars

Humidité

%

Vent

, m/s



Agenda
Août 2017
LunMarMerJeuVenSam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
 


20 Août 2017
Aucun événement particulier...

Visitez le Site du F.S.E

Développé sur MacBook Pro par
Site optimisé pour Firefox